Horaires d'ouverture

  • Du jeudi au lundi :

09h00 - 12h00 / 16h00 - 19h00 (horaire d'été) 

 09h00 - 12h00 / 14h00 - 17h00 (horaire d'hiver) 

 

  • Fermeture le mardi et mercredi

Uniquement sur
rendez-vous !
 

 

Collaborateur Intervenant

Parce que savoir répondre à toutes vos demandes est essentiel, je travaille en étroite collaboration avec Hervé Pupier, fondateur du Clan des Seeonee en 1982, éducateur canin, formateur et spécialiste des troubles du comportement ainsi que des chiens agressifs depuis plus de 30 ans.

 

En cas de troubles du comportement sévères, sa solide expérience auprès des chiens ainsi que son savoir-faire permettront de vous apporter des réponses complètes et ainsi d'établir un programme d'éducation adapté à vos demandes spécifiques.

 

Suivez mon actualité

  

Depuis toujours, j’ai eu des chiens… Depuis toujours, j’ai pris des chiens qui n’étaient pas de la toute première fraicheur, toujours des « gueules cassées », souvent les plus « abimés » des refuges… Ceux qui étaient les moins « mignons », les moins« attrayants », afin d’être sur qu’ils aient au moins une chance… Et, pour la petite histoire, ils sont devenus à chaque fois, des chiens magnifiques ! Comme quoi la misère et la dureté de la vie n’abime pas que les humains… Et que le bonheur redonne beauté et jeunesse !!!

Pour la première fois de ma vie, j’ai pris la décision de prendre un chiot… Pardonnez la métaphore, mais pour une fois, j’ai souhaité prendre un disque dur vierge ou tout était à écrire pour la première fois…

Je sais bien qu’il est difficile d’avoir un chien…J’ignorais qu’avoir un chiot était si compliqué… Les chiens et les chiots ne sont pas en cause… non non non… Ce sont bien les humains qui rendent la tache extrêmement ardue…

"Non mais moi je connais bien les chiens…"

Je dis sans cesse à mes clients que l’on s’en fiche du regard des gens. Je dis sans cesse à mes clients qu’il faut être avec son chien, communiquer avec lui, en ne prêtant pas attention à ce qui se passe autour (en tout cas dans un premier temps, le temps de lui apprendre un certain nombre de chose)… Et pour cause : sans arrêt, cette horde d’êtres humains bien pensant à quelque chose à dire sur l’éducation de nos chiens…

Entre :

  • les personnes qui poussent des cris de lapins blessés en croisant votre chien (« ah nonnnnnnnnnn j’aime pas les chiens aaaaaaaaah ») tout en bondissant pour se scotcher au mur…
  • Les personnes qui viennent vous donner avec l’air de toute puissance de la connaissance suprême sur le visage, des conseils sur ce que vous « devriez plutôt faire »…
  • Les personnes qui vous regardent et chuchotent avec leur voisin en secouant la tête d’un air navré…
  • Les personnes qui se jettent sur votre chien pour lui faire une caresse, comme si cela était totalement normal et que vous n’existiez pas…
  • Les personnes qui vous prennent à parti en vous donnant tout un laïus concernant la race de votre chien, vous jugeant copieusement au passage…
  • Les personnes qui voient que vous êtes en train d’apprendre quelque chose à votre chien, mais qui s’en fichent, s’accroupissent et l’appellent à elles, cassant net votre apprentissage en cours…
  • Les personnes qui s’approchent d’un air supérieur de celui qui sait tout, malgré le fait que vous lui disiez de ne pas le faire, en vous répondant sans vous regarder « non mais c’est bon, j’ai deux chiens, je connais bien les chiens » et qui caressent votre chien malgré votre demande de ne pas le faire…
  • Les personnes qui viennent vous reprendre d’un air outré si vous réprimandez votre chien ou si vous lui mettez une interdiction de faire quelque chose (qui pourtant pourrait lui sauver la vie un jour, mais ça, les gens s’en fichent)…
  • Les personnes qui viennent vous dire que vous n’utilisez pas la bonne méthode ou le bon outil, et qui vous explique que vous avez tord, quelle que soit votre tentative de communication…
  • Etc…

La liste est très très longue… et c’est relativement insupportable… Qu’il est dur d’éduquer son chien au milieu des êtres humains…

"Oooooh mais qu’il est mignon……"

Et bien dites-vous bien, que c’est deux fois plus difficile avec un chiot… un chien adulte provoque une certaine méfiance chez certains, les empêchant de trop vous embêter… Un chiot ressemble à une peluche, et donne donc la permission implicite à tous les débordements possibles…

Je me suis personnellement fait traiter« d’irresponsable » parce que j’avais le malheur de promener mon chiot en ville… je me baladais tranquillement et soudain une femme bon chic bon genre m’a alpaguée, houspillée, avant de continuer son chemin sans me laisser la possibilité de réponse : « Mais c’est un border collie, c’est complètement irresponsable d’avoir un chien de troupeau en ville, vous allez en faire un chien malheureux mademoiselle… Il faut se renseigner un peu avant d’acheter un chien, espèce d'irresponsable »

Bon… OK…

Je me suis fait traiter de « maltraitante », sous prétexte que j’apprends mon chiot à ne pas sauter sur les gens dans la rue à la recherche d’un câlin… je lui apprends à s’asseoir, condition pour avoir tous les câlins du monde… Et là, une dame a balayé mon apprentissage en cours, en me disant « mais pourquoi vous le maltraitez comme ça ? Laissez le voyons, il veut me faire un câlin »… Lorsque je lui ai expliqué calmement que le jour ou il aura les pattes pleines de boue, qu’il fera 20 kg de plus, ça pourrait déranger les gens que mon chien bondisse ainsi, elle a balayé mon argument en une phrase « Oui mais moi, ça ne me dérange pas »

Bon… OK…

Je me suis refais traiter de « maltraitante » àl’occasion d’un apprentissage… Mon chiot marquait le fait de passer sur les grilles d’aération des égouts… j’en ai trouvé une qui faisait la largeur du trottoir, je me suis mise de l’autre côté, et je me suis accroupie, pour que le chiot fasse un choix, prenne le temps de regarder, de renifler, de passer, et ainsi de se rendre compte que ce n’était pas dangereux… Là, un monsieur c’est jeté sur moi : « Mais pourquoi vous lui faite ça ? »,patiemment, je lui explique le cheminement d’apprentissage… « c’est de la maltraitance madame, si votre chiot a peur, prenez le dans vos bras pour passer »

Bon… OK… quand il fera 30 kg, ça sera pénible l’histoire…

Une autre fois encore, j’étais dans un magasin de bricolage, quand une femme c’est littéralement jetée sur mon chiot, et a commencé à le caresser demanière un peu trop brutal, pile sur les oreilles… Tranquillement, je lui dis qu’il n’y a pas de soucis pour qu’elle le caresse, mais qu’elle évite les oreilles, parce que la structure n’est pas encore formée de manière définitive, et que ça pourrait lui abimer… « Bah faut le dire si vous voulez pas qu’on vous approche, pas la peine de m’envoyer ch… »

Ah bon ? Ok… Pour la petite info, cette folle furieuse a cassé définitivement le cartilage de l'oreille de mon chien, qui l'a gardera plié toute sa vie à présent...

Il y en a pleins d’autres des exemples… exemples de la difficulté au jour le jour pour socialiser correctement son chiot… C’est extrêmement compliqué de bien faire les choses malgré tout cela…

Pour conclure

Etienne Girardet en a parlé lors de la conférence du 25 mai 2014 de Hervé Pupier… Extrêmement bien imagé, sous forme de BD… Je suis on ne peut plus d’accord avec lui, moi qui en fait aujourd’hui personnellement l’expérience avec mon propre chiot…

Si on veut bien faire l’éducation de nos chiens, hors terrain d’éducation (havre de paix protégé), cela demande de l’implication, du courage, et surtout une extrême patience…

Je le dis souvent à mes clients, je le répèterai encore et encore… On s’en fiche du regard des autres… Soyez avec votre chien, communiquez avec lui, quoi qu’il se passe, soyez concentré sur l’apprentissage en cours… Ce ne sont pas « les gens » qui vivent avec votre chien… ce ne sont pas« les gens » qui sont garants de sa sécurité et de son bien-être physique et psychologique…

Je me demande si ces mêmes personnes auraient le même discours, face à un chien adulte, si la caresse forcée se finit en morsure, si le câlin boueux d’un chien se transforme en enfant / personne âgée qui tombe par terre ou en pantalon à passer au pressing… Ces mêmes personnes ne crieraient-elles pas « quand on a un chien, on l’éduque ! » ? Alors pourquoi nous empêchent-t-elles de lui apprendre tranquillement lorsqu’il est tout petit ? A méditer…

Roseline Gay Pupier - éducateur canin et formateur

0
0
0
s2smodern
Powered by JS Network Solutions